Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Comprendre et choisir son métier – Le Guide complet

Découvrir le métier idéal, c’est comme déverrouiller un monde de possibilités. Chaque métier est une porte vers un univers unique, où compétences, passions et opportunités se rencontrent. Imaginez un guide qui vous mène à travers le labyrinthe des secteurs, des activités, des formations et des carrières, où chaque fiche métier est une clé ouvrant sur un avenir prometteur. Que vous soyez attiré par la précision de l’aéronautique, la rigueur du droit, l’énergie du secteur sportif ou la créativité de l’audiovisuel, ce guide est votre boussole. Il vous offre un accueil chaleureux dans le monde professionnel, vous aidant à choisir non seulement un emploi, mais une mission de vie. Avec ce guide, accédez à un futur où chaque métier, de l’agriculture à l’architecture, de la finance à la fonction publique, devient une voie vers l’épanouissement.

Qu’est-ce qu’un Métier ?

Le terme « métier » englobe bien plus que la simple notion d’un emploi ou d’une profession. C’est une vaste catégorie qui englobe divers aspects, allant de la définition historique à son rôle dans la société moderne. Dans cette section, nous allons explorer ce qu’est un métier, la différence entre un métier et une profession, et l’importance des métiers dans la société.

Définition et histoire des Métiers

Un métier peut être défini comme un ensemble d’activités professionnelles spécifiques, souvent caractérisées par un ensemble de compétences, de connaissances et de qualifications uniques. Historiquement, les métiers étaient souvent associés à des guildes et des apprentissages, où les compétences étaient transmises de maître à apprenti. Cette tradition d’apprentissage a façonné de nombreuses professions que nous connaissons aujourd’hui.

Métier vs Profession

Bien que souvent utilisés de manière interchangeable, les termes « métier » et « profession » ont des nuances distinctes. Un métier se réfère généralement à une activité manuelle ou artisanale, impliquant souvent une formation spécialisée. En revanche, une profession est typiquement associée à une formation académique avancée et une accréditation formelle, comme celle des médecins, des avocats ou des comptables.

CritèreMétierProfession
DéfinitionActivité manuelle ou artisanale, souvent associée à une formation spécialisée.Activité nécessitant une formation académique avancée et une accréditation formelle.
FormationApprentissage pratique, formation technique, souvent sans exigence de diplôme supérieur.Éducation universitaire, accréditation professionnelle (par exemple, barreau pour les avocats, ordre des médecins).
ExemplesÉbéniste, potier, électricien.Médecin, avocat, comptable.
CompétencesCompétences pratiques, techniques, souvent transmises par apprentissage.Compétences théoriques, réglementées, basées sur des standards professionnels.
Perception SocialeSouvent perçus comme des métiers manuels, valorisés pour leur aspect pratique et traditionnel.Perçus comme ayant un statut social plus élevé, souvent associés à un plus grand prestige et à des revenus plus élevés.
Mobilité ProfessionnelleTransition possible entre métiers similaires, reconversion facilitée par l’aspect pratique.Transition plus rigide, souvent liée à des exigences spécifiques de formation et d’accréditation.
Tableau comparatif Métier VS Profession

(Travailler, pour quoi faire ?)

Importance des métiers dans la société

Les métiers jouent un rôle crucial dans toutes les sociétés. Ils ne se limitent pas à fournir des services et des biens ; ils façonnent également l’identité culturelle, l’économie et le tissu social d’une communauté. Certains métiers, en particulier ceux qui sont en voie de disparition ou spécifiques à une région, sont intimement liés à l’histoire et aux traditions culturelles de cette région.

Études de cas : Métiers Traditionnels et leur Contribution à la Préservation du Patrimoine Culturel

  1. L’Artisanat Traditionnel comme Patrimoine Immatériel : L’UNESCO souligne l’importance de l’artisanat traditionnel dans la préservation du patrimoine culturel immatériel. Il s’agit non seulement de la fabrication d’objets artisanaux mais aussi de la transmission de savoir-faire et de techniques spécifiques au sein des communautés. Cette transmission de compétences est essentielle pour maintenir vivantes les traditions et les pratiques culturelles. L’artisanat traditionnel inclut une variété d’objets, tels que des outils, des vêtements, des bijoux, et des instruments de musique, dont beaucoup sont transmis de génération en génération.
  2. Rôle des Métiers Traditionnels dans la Diversité Culturelle : Selon le Conseil de l’Europe, les métiers traditionnels sont un élément clé du patrimoine culturel et un moyen important d’exprimer la diversité culturelle. Les organisations telles que l’Association Confartigianato en Italie soutiennent les artisans et les métiers, reconnaissant leur rôle dans le bien-être social et économique. Il y a également eu des initiatives pour promouvoir la protection des métiers anciens et traditionnels, comme le projet d’une Convention européenne pour la protection des métiers anciens et traditionnels proposé par des étudiants de l’Université de Belgrade.
  3. Métiers du Patrimoine et Tourisme du Futur : Le projet Mingei, financé par l’UE, s’est concentré sur la préservation des pratiques traditionnelles, menacées d’extinction, en utilisant des ressources numériques pour capturer et préserver les dimensions matérielles et immatérielles de ces métiers. Ce projet a non seulement aidé à sauvegarder ces métiers, mais a aussi montré leur impact potentiel sur le tourisme, en transformant les connaissances artisanales en expériences culturelles attractives pour les touristes. Ces expériences aident à attirer de nouveaux apprentis et à soutenir la durabilité économique des communautés locales.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter les sites de l’UNESCO sur l’artisanat traditionnel, du Conseil de l’Europe et du projet Mingei.

Panorama Actuel des Métiers

Les Métiers par Secteur

SecteursExemples de Métiers
SocialAssistant social, Éducateur spécialisé, Conseiller en économie sociale et familiale
Agriculture – AgroalimentaireAgriculteur, Oenologue, Technicien agricole
Artisanat – Mode – DesignArtisan bijoutier, Designer de mode, Tapissier
AnimauxVétérinaire, Soigneur animalier, Éleveur
ArtistiquePeintre, Sculpteur, Photographe
Commerce – MarketingResponsable commercial, Chef de produit, Marketeur
ConstructionArchitecte, Maçon, Conducteur de travaux
Développement DurableIngénieur environnement, Urbaniste, Conseiller en énergies renouvelables
Développement PersonnelCoach de vie, Psychologue, Formateur
DroitAvocat, Notaire, Juge
Économie – FinanceÉconomiste, Contrôleur de gestion, Analyste financier
Enseignement – FormationProfesseur, Formateur, Conseiller d’orientation
LanguesTraducteur, Interprète, Enseignant de langue
Gestion – ManagementDirecteur administratif, Manager, Chef de projet
Hôtellerie – RestaurationChef cuisinier, Réceptionniste, Serveur
IndustrieIngénieur industriel, Technicien de maintenance, Opérateur de production
Maths – Physique – ChimieChercheur en physique, Mathématicien, Chimiste
Médias – CommunicationJournaliste, Chargé de communication, Rédacteur
MobilitéConducteur de train, Pilote, Logisticien
NatureGarde forestier, Biologiste, Écologue
NumériqueDéveloppeur web, Data scientist, Administrateur réseau
Propreté – MaintenanceAgent de nettoyage, Technicien de maintenance, Plombier
Sciences Humaines – SocialesSociologue, Psychologue, Anthropologue
SantéMédecin, Infirmier, Pharmacien
Sécurité – DéfensePolicier, Militaire, Agent de sécurité
Soin – EsthétiqueCoiffeur, Esthéticienne, Masseur
SportsEntraîneur sportif, Professeur d’éducation physique, Kinésithérapeute sportif
Les métiers par secteurs. A voir aussi : la liste des métiers (de A Z)

Métiers d’avenir et évoluions prévues

Le rapport « Les Métiers en 2030 », publié par France Stratégie et la DARES, offre un aperçu détaillé des perspectives d’emploi dans différents secteurs et métiers jusqu’en 2030. Voici quelques points clés :

  1. Secteurs en Croissance : Le rapport indique que les secteurs de la santé et du numérique devraient connaître une forte croissance. Ces domaines ont été particulièrement favorisés par la crise du Covid-19. En revanche, des secteurs tels que l’hôtellerie-restauration, le commerce, et les spectacles pourraient voir une croissance plus faible due aux restrictions des interactions sociales et de mobilité.
  2. Métiers en Expansion : Parmi les métiers présentant la plus forte croissance, les ingénieurs informatiques se démarquent, avec une augmentation significative des postes disponibles. Cette tendance est suivie de près par les infirmiers et sages-femmes, ainsi que les aides-soignants.
  3. Difficultés de Recrutement : Le rapport souligne également que certains métiers pourraient connaître des difficultés de recrutement persistantes. Cela serait dû à la nécessité de compétences techniques spécifiques, qui s’acquièrent souvent par une formation professionnelle continue.
  4. Créations d’Emploi par Secteurs : En général, deux tiers des emplois créés d’ici 2030 devraient être dans les services marchands. Le secteur de la construction devrait également être stimulé par la transition vers une économie bas carbone.

Pour plus de détails, vous pouvez consulter directement le rapport « Les Métiers en 2030 » sur le site de France Stratégie et DARES. Ces sources offrent des analyses approfondies et des projections sur les tendances du marché du travail pour la prochaine décennie.

Choisir et trouver son métier

Comprendre ses Préférences et Compétences

​Pour comprendre ce qui vous anime et ce qui pourrait vous plaire, voici quelques axes que nous vous invitons à explorer.

  1. Quels sont vos hobbies ou activités de loisir préférés ?
    • Lecture et écriture
    • Activités artistiques (peinture, musique, théâtre)
    • Sciences et technologie
    • Sports ou activités en plein air
    • Socialisation et organisation d’événements
  2. Quel type de tâches vous attire le plus ?
    • Résoudre des problèmes et relever des défis
    • Travailler avec des personnes et aider les autres
    • Créer ou concevoir de nouvelles choses
    • Analyser des données ou des informations
    • Travailler avec des outils ou des machines
  3. Quelles compétences pensez-vous posséder ?
    • Communication et compétences interpersonnelles
    • Aptitudes analytiques et résolution de problèmes
    • Créativité et innovation
    • Leadership et gestion d’équipe
    • Compétences techniques ou manuelles
  4. Dans quel environnement travaillez-vous le mieux ?
    • En équipe ou en collaboration avec d’autres
    • Seul, en se concentrant sur des tâches spécifiques
    • Dans un environnement dynamique et en évolution rapide
    • Dans un cadre structuré et routinier
    • En extérieur ou dans un environnement variable
  5. Quel est votre objectif professionnel principal ?
    • Avoir un impact social positif
    • Atteindre une sécurité financière
    • Avoir un équilibre travail-vie personnelle
    • Être reconnu comme un expert dans mon domaine
    • Explorer et innover constamment
  6. Quel est votre plus grand défi professionnel ?
    • Trouver un domaine qui me passionne
    • Acquérir de nouvelles compétences ou formation
    • Naviguer dans le changement de carrière
    • Équilibrer les responsabilités professionnelles et personnelles
    • Gérer le stress et la pression du travail

Quelques ressources pour trouver des idées de métiers

    • Olecio.fr. Découvrir les métiers à travers des vidéos et des podcasts, en fonction des centres d’intérêts du jeune.
    • OMG! (Orientation, Métiers, Go). Explorer les métiers qui se cachent derrière les objets du quotidien, grâce à un jeu en réalité augmentée.
    • JobIRL. Réfléchir à son avenir à partir d’un test d’orientation personnalisé.
    • Orientoi. Construire son projet d’orientation par le jeu, de manière positive et amusante. 
    • My future. Rencontrer le monde professionnel et trouver un stage de découverte. 

A lire, le guide dédié aux enseignants pour la découverte des métiers.

Transition et reconversion professionnelle

La reconversion professionnelle est un passage déterminant dans la carrière d’une personne, impliquant souvent des changements majeurs. Cette section explore pourquoi et quand les gens choisissent de changer de métier, le processus à suivre pour une reconversion réussie, et les ressources disponibles pour soutenir cette transition.

Quand et pourquoi changer de métier ?

Le Moment Opportun
Le moment idéal pour envisager un changement de métier dépend souvent de facteurs personnels et professionnels. Il peut s’agir d’un sentiment de stagnation ou d’insatisfaction dans le métier actuel, signalant le besoin d’un nouveau défi ou d’un environnement de travail différent. Parfois, des changements de vie tels que le déménagement, la parentalité ou d’autres événements personnels peuvent aussi être des catalyseurs. De plus, le moment peut être dicté par des changements externes, comme les évolutions du marché du travail ou les avancées technologiques, qui rendent certaines compétences obsolètes ou ouvrent de nouvelles opportunités.

Indicateurs Clés

  • Insatisfaction ou manque de motivation dans le travail actuel.
  • Désir de réaliser un équilibre meilleur entre vie professionnelle et personnelle.
  • Besoin de répondre aux changements dans l’industrie ou le secteur d’activité.
  • Reconnaissance d’une passion ou d’un intérêt pour un autre domaine.

Motivations pour la Reconversion
Les motivations derrière une reconversion professionnelle sont aussi diverses que personnelles. Parmi les raisons les plus courantes figurent :

  • Recherche de Satisfaction Personnelle : Chercher un travail qui est en adéquation avec les intérêts personnels, les valeurs ou les passions.
  • Adaptation aux Évolutions du Marché : Se reconvertir pour rester pertinent dans un environnement de travail en constante évolution, en acquérant de nouvelles compétences demandées.
  • Amélioration des Conditions de Travail : Chercher de meilleures conditions telles que la flexibilité, un meilleur salaire, ou un environnement moins stressant.
  • Réalisation de Soi : Le désir de relever de nouveaux défis, de développer de nouvelles compétences et de progresser personnellement et professionnellement.

Facteurs Déclencheurs

  • Changements dans la vie personnelle.
  • Évolutions dans l’industrie ou le secteur actuel.
  • Découverte ou redécouverte d’intérêts ou de passions.
  • Nécessité d’une meilleure conciliation entre les responsabilités professionnelles et personnelles.

En résumé, le « quand » et le « pourquoi » changer de métier sont étroitement liés aux circonstances personnelles et professionnelles de chaque individu, ainsi qu’aux dynamiques du marché du travail. La décision de se reconvertir est souvent un processus réfléchi, motivé par la recherche d’un travail plus satisfaisant et aligné avec les aspirations personnelles et professionnelles.

Processus de Reconversion

Guide Étape par Étape pour la Reconversion
La reconversion professionnelle est un voyage qui nécessite planification et réflexion. Voici un guide étape par étape pour naviguer dans ce processus :

  1. Auto-Évaluation : Commencez par évaluer vos compétences, intérêts, valeurs et aspirations. Posez-vous des questions sur ce que vous aimez dans votre travail actuel, ce que vous voudriez changer, et les domaines qui vous intéressent.
  2. Recherche et Exploration : Explorez les domaines professionnels qui correspondent à vos intérêts et compétences. Renseignez-vous sur les opportunités de carrière, les compétences requises et les perspectives d’emploi dans ces domaines.
  3. Identification des Compétences Transférables : Identifiez les compétences que vous avez acquises dans votre carrière actuelle qui sont transférables à votre nouveau domaine d’intérêt. Cela peut inclure des compétences techniques, mais aussi des compétences interpersonnelles et de gestion.
  4. Planification Éducative et Formation : Selon le domaine choisi, vous pourriez avoir besoin de formation supplémentaire ou d’une mise à jour de vos compétences. Recherchez des cours, des ateliers ou des programmes de formation qui peuvent vous aider dans cette transition.
  5. Construire un Réseau Professionnel : Établissez des connexions dans votre nouveau domaine en assistant à des événements de réseautage, en rejoignant des groupes professionnels, ou en utilisant des plateformes en ligne comme LinkedIn.
  6. Expérience Pratique : Gagnez de l’expérience dans votre nouveau domaine, que ce soit à travers des stages, du bénévolat, ou des projets parallèles. Cela vous aidera à renforcer votre CV et à acquérir une meilleure compréhension du domaine.
  7. Préparation à la Transition : Préparez-vous mentalement et financièrement pour la transition. Cela peut inclure la mise de côté d’économies, la réduction des dettes, et la préparation à un changement dans le style de vie.
  8. Lancement et Application : Une fois prêt, commencez à postuler à des emplois dans votre nouveau domaine. Personnalisez votre CV et votre lettre de motivation pour mettre en évidence vos compétences transférables et votre passion pour le nouveau domaine.

Entretiens avec des Coachs de Carrière
Des entretiens avec des coachs de carrière peuvent apporter un soutien personnalisé et des conseils stratégiques pour votre reconversion. Ces professionnels peuvent vous aider à :

  • Clarifier vos objectifs de carrière et aligner vos actions avec ces objectifs.
  • Développer des stratégies pour surmonter les obstacles et les défis de la reconversion.
  • Améliorer votre CV, lettre de motivation, et techniques d’entretien pour le nouveau domaine.
  • Gérer les aspects émotionnels et pratiques de la transition.

Impact Environnemental et Social des Métiers (Partie Radicalement Nouvelle)

Responsabilité Environnementale dans les Métiers

Une étude menée par des économistes de Harvard et de Chicago, présentée par 80,000 Hours, examine l’impact social de différentes professions. Elle révèle que certaines carrières, comme l’enseignement et l’entreprenariat, créent une valeur sociale significative pour chaque dollar de salaire. À l’inverse, des secteurs comme les services financiers et le droit pourraient avoir un impact négatif. Ces estimations varient cependant selon les perspectives politiques et économiques, soulignant la complexité et la subjectivité de l’évaluation de l’impact social des métiers. Pour plus d’informations détaillées, consultez l’article sur 80,000 Hours.

Métiers et Changement Social

  1. Impact de l’Éducation sur la Société : Une étude menée par l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) a examiné comment l’éducation influence non seulement les perspectives économiques des individus mais aussi leurs niveaux d’engagement civique et de confiance sociale. Cette étude souligne que les individus ayant un niveau d’éducation supérieur ont tendance à être plus impliqués dans les activités communautaires et politiques, contribuant ainsi de manière positive à la société. Source: OCDE
  2. Le Rôle des Professions de Santé dans les Communautés : Des recherches publiées dans le Journal of Health and Social Behavior ont exploré comment les professionnels de la santé, en particulier dans les communautés défavorisées, contribuent non seulement à améliorer la santé physique des individus mais aussi à renforcer la cohésion sociale et le bien-être mental. Ces études soulignent l’importance des soins de santé accessibles et de qualité pour le bien-être global d’une communauté. Source: Journal of Health and Social Behavior
  3. Technologie et Changement Social : Une étude publiée dans le MIT Technology Review a analysé comment l’innovation technologique conduit à des changements sociaux significatifs. Elle se concentre sur la manière dont les nouvelles technologies, telles que l’intelligence artificielle et la robotique, transforment le marché du travail, les habitudes de consommation et les interactions sociales. Source: MIT Technology Review
  4. Travailleurs Sociaux et Développement Communautaire : Une recherche menée par des universités et des organisations de travail social a examiné le rôle des travailleurs sociaux dans le développement communautaire. Elle a mis en évidence comment ces professionnels facilitent l’autonomisation des communautés, en aidant les individus à trouver des solutions collectives aux problèmes sociaux. Source: ResearchGate

Vers une approche durable des métiers

Quelques conseils pour intégrer la durabilité dans sa carrière

  1. Auto-Éducation sur les Enjeux Durables : Commencez par vous informer sur les enjeux de durabilité liés à votre domaine. Cela peut inclure la compréhension des impacts environnementaux et sociaux de votre secteur, ainsi que des pratiques durables déjà en place.
  2. Évaluation des Pratiques Actuelles : Regardez comment votre travail actuel affecte l’environnement et la société. Identifiez les domaines où des améliorations peuvent être apportées et envisagez des alternatives plus durables.
  3. Développement de Compétences Vertes : Investissez dans l’apprentissage de nouvelles compétences qui favorisent la durabilité. Cela peut inclure des formations en gestion de l’environnement, en efficacité énergétique ou en responsabilité sociale des entreprises.
  4. Participation à des Initiatives Durables : Engagez-vous dans des projets ou des initiatives qui promeuvent la durabilité au sein de votre organisation. Cela peut inclure des programmes de recyclage, des initiatives de réduction des déchets ou des projets de responsabilité sociale.
  5. Plaidoyer et Sensibilisation : Devenez un défenseur de la durabilité sur votre lieu de travail. Partagez vos connaissances avec vos collègues, encouragez des pratiques durables et proposez des idées pour rendre votre environnement de travail plus écologique.
  6. Réseautage avec des Professionnels Engagés : Rejoignez des réseaux professionnels axés sur la durabilité pour partager des idées, apprendre des autres et rester informé des dernières tendances et innovations dans ce domaine.

Répertoire d’Organisations Promouvant des Pratiques Durables

  1. Global Reporting Initiative (GRI) : Une organisation internationale qui aide les entreprises à comprendre et à communiquer leur impact sur des enjeux clés de durabilité. Visitez leur site pour plus d’informations : Global Reporting Initiative.
  2. Business for Social Responsibility (BSR) : Une organisation mondiale qui fournit des conseils et des solutions pour une stratégie d’entreprise durable. Découvrez leurs travaux ici : Business for Social Responsibility.
  3. World Business Council for Sustainable Development (WBCSD) : Ce conseil regroupe plus de 200 entreprises leaders travaillant ensemble pour accélérer la transition vers un monde durable. Plus d’infos sur : World Business Council for Sustainable Development.
  4. Corporate Eco Forum (CEF) : Une organisation qui rassemble des grandes entreprises engagées dans la durabilité environnementale. Pour en savoir plus, consultez : Corporate Eco Forum.
  5. Sustainability Accounting Standards Board (SASB) : Ils développent des normes de durabilité pour aider les entreprises à communiquer des informations importantes aux investisseurs. Plus de détails disponibles sur : Sustainability Accounting Standards Board.
  6. GreenBiz Group : Ils fournissent des informations, des événements, et des conseils d’experts sur les tendances en matière de durabilité dans le monde des affaires. Visitez leur site pour plus d’informations : GreenBiz Group.

Rédacteur