Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Chaque métier du social est une étincelle d’espoir qui transforme des vies.

Assistant(e) social(e)

💰 25 000 à 35 000 €/an

Ils accompagnent individus et familles pour surmonter les défis de la vie, travaillant dans des écoles, hôpitaux et organismes gouvernementaux pour améliorer leur bien-être.

Ses compétences clés : Empathie, Communication, Adaptabilité.

Technicien(ne) de l’intervention sociale et familiale

💰 20 000 à 35 000 €/an

Professionnels du soutien, ils viennent en aide à une diversité de publics, des personnes âgées aux familles monoparentales, leur apportant un soutien essentiel.

Ses atouts : Écoute, Flexibilité, Bienveillance.

Conseiller / Conseillère en insertion professionnelle (CIP)

💰 24 000 à 30 000 €/an

Guides pour l’emploi, ils assistent ceux en difficulté pour trouver des opportunités ou se reconvertir, collaborant avec des centres de formation et des associations.

Ses compétences clés : Guidance, Planification, Résilience.

Psychologue clinicien

💰 30 000 à 50 000 €/an

Spécialiste de la santé mentale, ils travaillent avec des individus pour diagnostiquer et traiter des troubles psychologiques, offrant une écoute et des interventions adaptées.

Ses atouts : Analyse, Patience, Confidentialité.

Éducateur / Éducatrice pour jeunes enfants (EJE)

💰 20 000 à 30 000 €/an

Dédiés au développement des plus jeunes, ils œuvrent pour le bien-être des enfants jusqu’à 7 ans, assurant éducation et soins.

Ses compétences clés : Créativité, Pédagogie, Patience.

Animateur / Animatrice socio-culturel(le)

💰 20 000 à 25 000 €/an

Passionnés de culture et d’éducation, ils créent et dirigent des activités ludiques et culturelles pour divers groupes, enrichissant des communautés.

Ses atouts : Dynamisme, Adaptabilité, Organisation.

Travailleur social / Travailleuse sociale

💰 25 000 à 35 000 €/an

Engagés dans l’aide, ils travaillent avec des individus et des familles pour les aider à naviguer dans les défis sociaux, apportant soutien et conseils.

Ses compétences clés : Empathie, Résolution de problèmes, Écoute.

Moniteur-éducateur / Monitrice-éducatrice

💰 20 000 à 28 000 €/an

Ils guident et soutiennent des personnes en situation de handicap ou en difficulté, travaillant dans des structures adaptées pour faciliter leur épanouissement.

Ses atouts : Patience, Encadrement, Adaptabilité.

Auxiliaire de vie sociale (AVS)

💰 20 000 à 25 000 €/an

Ces bienfaiteurs aident les personnes âgées, handicapées ou dépendantes dans leurs tâches quotidiennes, assurant leur confort et bien-être.

Ses compétences clés : Bienveillance, Patience, Gestion du temps.

Aide médico-psychologique (AMP)

💰 20 000 à 25 000 €/an

Ils soutiennent au quotidien les personnes en situation de handicap ou dépendance, leur offrant un cadre sécurisé et adapté.

Ses atouts : Écoute, Adaptabilité, Sens du contact.

Conseiller / Conseillère en économie sociale et familiale

💰 25 000 à 30 000 €/an

Experts du budget familial, ils guident les personnes pour gérer leurs finances et accéder à leurs droits.

Ses compétences clés : Organisation, Pédagogie, Gestion financière.

Éducateur / Éducatrice spécialisé(e)

💰 25 000 à 35 000 €/an

Ils sont au chevet des personnes en situation de handicap ou en difficulté, travaillant dans des structures spécialisées pour favoriser leur inclusion.

Ses atouts : Empathie, Résilience, Encadrement.

Conseiller / Conseillère d’insertion et de probation

💰 25 000 à 35 000 €/an

Guides de la réinsertion, ils accompagnent les personnes en difficulté ou judiciarisées vers un retour harmonieux à la société.

Ses compétences clés : Suivi, Diplomatie, Connaissance juridique.

Aide-soignant(e)

💰 20 000 à 25 000 €/an

Soutiens indispensables, ils assistent les infirmiers dans les soins, apportant confort et réconfort aux patients.

Ses atouts : Patience, Techniques de soins, Collaboration.

Assistant familial

💰 20 000 à 25 000 €/an

En véritables piliers, ils accueillent chez eux des enfants ou adolescents en difficulté, leur offrant un cadre stable et chaleureux.

Ses compétences clés : Bienveillance, Éducation, Psychologie de l’enfant.

Médecin social

💰 60 000 à 100 000 €/an

Vigies de la santé publique, ils œuvrent dans la prévention et le suivi médico-social, agissant pour le bien-être collectif.

Ses compétences clés : Diagnostic, Communication, Éthique.

Psychologue social

💰 30 000 à 45 000 €/an

Chercheurs de l’âme collective, ils étudient les comportements dans leurs contextes sociaux, cherchant à comprendre et améliorer les interactions humaines.

Ses compétences clés : Analyse comportementale, Recherche, Conseil.

Sociologue

💰 30 000 à 50 000 €/an

Explorateurs des sociétés, ils décryptent les structures et comportements collectifs, travaillant souvent en recherche ou conseil.

Ses compétences clés : Recherche, Analyse, Études qualitatives.

Médiateur / Médiatrice social(e)

💰 25 000 à 35 000 €/an

Bâtisseurs de ponts sociales, ils facilitent le dialogue et résolvent les conflits, œuvrant pour la cohésion sociale.

Ses compétences clés : Diplomatie, Écoute, Résolution de conflits.

Directeur / Directrice de structure sociale

💰 40 000 à 60 000 €/an

Pilotes de l’aide sociale, ils supervisent et orientent le fonctionnement de structures dédiées au bien-être collectif.

Ses compétences clés : Gestion, Leadership, Planification.

Pourquoi travailler dans le social ?

Travailler dans le secteur social peut être très gratifiant pour plusieurs raisons :

Impact positif
Les métiers du social permettent d’apporter une aide concrète à des personnes en difficulté ou en situation de vulnérabilité. Tu peux ainsi contribuer à améliorer leur qualité de vie et à faire une différence positive dans la société.

Interactions humaines
Si tu aimes travailler avec les gens et développer des relations de confiance, les métiers du social sont faits pour toi. Ils offrent l’opportunité d’interagir quotidiennement avec des personnes de tous horizons et de créer des liens significatifs.

Variété des tâches
Les métiers du social sont souvent variés et stimulants. Ils te permettent d’aborder de nombreux défis et problématiques différentes, et de ne jamais t’ennuyer.

Possibilités d’évolution
Le secteur social offre de nombreuses possibilités de formation et d’évolution de carrière. Tu peux ainsi continuer à apprendre et à te développer tout au long de ta vie professionnelle.

Sens du travail
Enfin, travailler dans le social peut te donner un sentiment de but et de mission. C’est une chance d’aligner ton travail sur tes valeurs et tes convictions, et de te sentir utile au quotidien.

Et les inconvénients…

Travailler dans le secteur social présente aussi certains défis. Voici quelques-uns des inconvénients potentiels :

Charge émotionnelle
Les métiers du social peuvent être émotionnellement exigeants. Tu peux être confronté à des situations difficiles ou déchirantes, et il peut être difficile de ne pas se laisser affecter personnellement.

Stress et pression
La charge de travail peut être lourde, et la pression pour aider les personnes en difficulté peut être grande. Le risque de burn-out est réel dans de nombreux métiers du social.

Ressources limitées
Travailler dans le social signifie souvent faire face à des ressources limitées. Tu peux te retrouver à devoir faire beaucoup avec peu, ce qui peut être frustrant.

Salaire
Bien que cela varie en fonction du poste et de l’expérience, les salaires dans le secteur social peuvent être plus bas que dans d’autres domaines.

Confrontation à la réalité sociale
Les métiers du social te mettent en première ligne des problèmes sociaux. La pauvreté, la violence, la maladie mentale, l’addiction et d’autres défis sociaux peuvent être difficiles à affronter au quotidien.

Questions fréquentes

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir (sans forcément oser demander)

Ils nous soutiennent

Et on les remercie 🙏

Ministère du Travail
Banque des Territoires
emploi Store
BVA
Afpa
Bleu blanc bouge