Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Post Type Selectors

Celui qui ne prend jamais de risques n’apprend rien

Pêcheur en haute mer

💰De 25 000 à 40 000 €/an

La pêche en haute mer est un métier assez dangereux en raison de plusieurs facteurs. Les risque de ce métier sont : Les conditions météorologiques, le risque de noyade, les blessures causées par l’équipement de pêche, et le risque de maladies dues au manque de soins médicaux disponibles en mer. En dépit des mesures de sécurité telles que la formation d’urgence et l’équipement de sécurité, le taux de mortalité demeure élevé dans cette profession.

Les indispensables pour ce métier : Des compétences maritimes, une grande résistance physique et mentale et une connaissance approfondie des techniques de pêche et des conditions environnementales.

Electricien

💰De 25 000 à 40 000 €/an

La première menace vient de l’électricité elle-même : une mauvaise manipulation peut provoquer des chocs électriques graves, voire mortels. Les électriciens sont aussi exposés à des risque de brûlures, de chutes, et de blessures dues aux outils tranchants. Malgré ces risques, des mesures de sécurité strictes peuvent grandement réduire la menace. L’électricien doit toujours porter un équipement de protection individuelle, comme des gants isolants, des chaussures anti perforation et un casque. Même si le métier d’électricien comporte des risques, une approche prudente et éduquée permet de maintenir un environnement de travail sûr.

Ce métier requiert : Des compétences en diagnostic de pannes électriques et un souci méticuleux de la sécurité électrique.

Laveur de carreaux

💰De 18 000 à 24 000 €/an

Perchés à des dizaines de mètres de haut, les laveurs de carreaux font face à des risques substantiels, et pas que sur la Tour Montparnasse… Les dangers incluent les chutes de hauteurs, les blessures dues à l’équipement et les risques liés aux conditions météorologiques. Bien que les données spécifiques sur le taux de mortalité soient limitées, les accidents de chute sont une cause majeure de décès dans les métiers liés à la construction. Pour prévenir ces dangers, les laveurs de carreaux doivent recevoir une formation approfondie sur l’utilisation de l’équipement de sécurité, comme les harnais et les échafaudages. Ils doivent également être conscients des conditions météorologiques et éviter de travailler dans des conditions défavorables.

Les atouts à avoir pour ce métier : Une bonne condition physique, un sens de l’équilibre et la capacité de travailler en hauteur en toute sécurité.

Travailleur de l’industrie pétrolière et gazière

💰De 30 000 à 80 000 €/an

Les employés de ces secteurs sont souvent exposés à des substances chimiques nocives, à des températures extrêmes et à un équipement lourd. Ces facteurs peuvent entraîner des brûlures, des blessures musculo-squelettiques et des traumatismes crâniens. De plus, ils sont parfois placés dans des situations potentiellement explosives. Pour minimiser ces risques, de strictes normes de sécurité sont en place. Les travailleurs doivent porter un équipement de protection adapté (casques, gants, combinaisons). La formation continue sur les procédures de sécurité et les réponses d’urgence sont également primordiale. En somme, malgré les dangers, un respect rigoureux des protocoles de sécurité permet aux travailleurs de l’industrie pétrolière et gazière d’exercer leur métier de manière plus sûre.

Les compétences à avoir pour ce métier : Une formation en sécurité, une connaissance approfondie des procédures industrielles et des compétences techniques.

Pompier

💰De 20 000 à 40 000 €/an

Le métier de pompier est reconnu pour son niveau de dangerosité élevé. Les pompiers sont constamment exposés à des incendies, des explosions, des substances toxiques et des situations potentiellement traumatisantes. Les risques comprennent des brûlures graves, des intoxications par inhalation de fumée, des blessures dues à des chutes ou à des débris, et des troubles de stress post-traumatique. Les mesures de sécurité comprennent le port d’équipements de protection individuelle, tels que des vêtements résistants au feu, des casques et des appareils respiratoires autonomes. Une formation rigoureuse aux techniques d’extinction de feu, de sauvetage et de premiers secours est requise.

Ses atouts : Des compétences en lutte contre les incendies, en secourisme, et une grande résistance physique. Il lui faut aussi une capacité à prendre des décisions rapides et à travailler sous pression pour protéger les vies et les biens en cas d’urgence.

Eboueur

💰De 18 000 à 24 000 €/an

Exposés à divers déchets, dont certains peuvent être dangereux ou toxiques, les éboueurs peuvent subir des infections, des blessures dues à des objets tranchants ou des troubles musculo-squelettiques liés au port de charges lourdes. Ils sont également à risque d’accidents de la route lors des collectes. Pour réduire ces risques, les éboueurs doivent porter des équipements de protection individuelle. Ils doivent aussi se former sur la manipulation sécurisée des déchets et des techniques de levage correctes. En respectant ces mesures de sécurité, les éboueurs peuvent effectuer leur travail crucial de manière plus sûre.

Les indispensables à avoir : De la résistance physique, un sens d’organisation et de la responsabilité envers l’environnement et la collectivité

Maçon / Charpentier

💰De 25 000 à 40 000 €/an

Le secteur de la construction est notoirement connu pour ses risques professionnels. Les travailleurs sont exposés à des dangers tels que les chutes de hauteurs, les accidents avec des machines lourdes, les électrocutions, ou encore l’inhalation de substances toxiques. Ces risques peuvent entraîner des blessures graves, des traumatismes crâniens, des fractures, voire la mort. Pour se protéger, les travailleurs de la construction doivent porter un équipement de protection individuelle, incluant des casques, des gants, des harnais de sécurité pour le travail en hauteur, et des chaussures de sécurité. Une formation régulière sur les bonnes pratiques de sécurité et les procédures d’urgence est également cruciale. Malgré les dangers, l’adhésion rigoureuse aux mesures de sécurité peut aider à prévenir de nombreux accidents sur les chantiers.

Les compétences nécessaires : Une bonne condition physique, la capacité à lire des plans et à utiliser divers outils et matériaux de construction.

Mineur

💰De 30 000 à 60 000 €/an

Le travail minier est l’un des métiers les plus périlleux au monde. Les mineurs sont confrontés à des conditions extrêmes, notamment des espaces confinés, des risques d’effondrement, une mauvaise qualité de l’air et l’exposition à des matières dangereuses. Ces facteurs peuvent entraîner des troubles respiratoires, des blessures dues à des chutes de roches, voire des accidents mortels. Selon le Bureau of Labor Statistics des États-Unis, en 2019, le taux de mortalité était de 13,1 pour 100 000 travailleurs. Pour atténuer ces risques, des normes de sécurité strictes doivent être observées. Une formation approfondie sur les techniques de travail sécuritaires et les procédures d’urgence est indispensable. Malgré les dangers, un respect rigoureux des règles de sécurité peut rendre ce travail difficile plus sûr.

Ce métier requiert : Des compétences en sécurité, une résistance physique et la capacité à utiliser des équipements lourds et à suivre des procédures strictes.

Soudeur

💰De 25 000 à 40 000 €/an

Les soudeurs sont exposés à des températures extrêmes, des éclats de métal et des fumées potentiellement toxiques. Ces dangers peuvent entraîner des brûlures, des lésions oculaires, des troubles respiratoires et même des cancers à long terme. Pour minimiser ces risques, ils doivent porter un équipement de protection individuelle et avoir une formation régulière sur les techniques de soudage sûres et la ventilation des espaces de travail.

Les indispensables pour ce métier : Une connaissance précise des métaux et un grand sens du détail pour assurer des soudures solides et sécuritaires.

Scaphandrier / Plongeur industriel

💰De 20 000 à 50 000 €/an

Ce métier méconnu concerne des plongeurs qui travaillent sur des barrages, des plates-formes pétrolières, ou plus généralement sur des travaux sous-marins. Les plongeurs industriels sont confrontés à des dangers tels que la décompression, les prédateurs marins, l’exposition à des températures extrêmes et les accidents liés à l’équipement sous pression. Ces professionnels doivent toujours plonger en binôme pour assurer une surveillance mutuelle.

Les compétences nécessaire : Une spécialisation en plongée sous-marine et une capacité à travailler sous pression et dans des environnements dangereux.

Couvreur

💰De 20 000 à 35 000 €/an

Ces professionnels travaillent à des hauteurs élevées, souvent sur des surfaces inclinées, ce qui expose à des risques de chute graves. De plus, l’utilisation d’outils tranchants et lourds peut entraîner des blessures. Une étude de l’IRSST a établi un taux de mortalité de 29 pour 100 000 travailleurs dans ce secteur, un des plus élevés parmi tous les métiers. Pour réduire ces risques, des équipements de protection individuelle sont essentiels ainsi que des formations sur les techniques de travail sécuritaires.

Ce métier requiert : Des compétences en toiture et en installation de matériaux de couverture

Boucher / Bouchère

💰De 20 000 à 30 000 €/an

Souvent employés dans des abattoirs ou des usines de transformation, les travailleurs de la viande sont confrontés à des conditions de travail potentiellement dangereuses. Ils utilisent régulièrement des machines lourdes et des outils tranchants, ce qui les expose à des risques de coupures et d’écrasements. Les cadences élevées et le travail répétitif peuvent aussi entraîner des troubles musculo-squelettiques. Pour minimiser ces risques, ils portent un équipement de protection et suivent une formation sur l’utilisation des machines et les techniques de levage.

Ses atouts :Des compétences en préparation de produits carnés, ainsi qu’une connaissance des normes d’hygiène et de sécurité alimentaire.

Conducteur / Conductrice de camion

💰De 25 000 à 45 000 €/an

Le métier de chauffeur de camion est associé à divers risques. Ils passent de longues heures sur la route, souvent dans des conditions météorologiques défavorables, ce qui augmente le risque d’accidents de la circulation. Ils peuvent aussi avoir des lésions dû au travail répétitif, liées à la sédentarité et au levage de charges lourdes. Les chauffeurs de camion doivent suivre des formations de conduite défensive, respecter les heures de repos réglementaires et utiliser des équipements de levage appropriés.

Les indispensables pour ce métier : Des capacité en gestion du temps, en maintenance de véhicules et une conduite sécuritaire.

Métallurgiste

💰De 25 000 à 45 000 €/an

Travaillant souvent dans des usines de production et de transformation des métaux, les métallurgistes sont exposés à divers dangers. Ces risques comprennent des températures extrêmes, l’exposition à des produits chimiques dangereux et l’utilisation d’équipements lourds. Pour minimiser ces dangers, les métallurgistes doivent porter un équipement de protection individuelle et suivre des formations sur les procédures de sécurité, l’utilisation correcte des machines et la manipulation sécurisée des produits chimiques.

Ce métier demande : Da connaissance des propriétés des métaux et des alliages, la maîtrise des techniques de transformation des métaux et la capacité à utiliser des équipements de production.

Agriculteur

💰De 20 000 à 30 000 €/an

Ces professionnels des conditions météorologiques extrêmes et le risque de blessures dues à des manipulations répétitives. Les accidents de tracteur, les intoxications chimiques et les TMS font partie des problèmes courants. D’après une étude de l’INSPQ au Québec, le taux annuel est de 16 décès et 174 hospitalisations pour 100 000 travailleurs dans le secteur agricole. Pour prévenir ces dangers, les travailleurs agricoles doivent porter un équipement de protection, recevoir une formation sur l’utilisation des machines et des produits chimiques, et prendre des pauses régulières pour réduire le risque de troubles liés à des mouvements répétitifs.

Les indispensable pour ce métier : Des compétences en gestion agricole, en entretien des équipements et une bonne connaissance des pratiques agricoles durables.

Ebéniste

💰De 20 000 à 35 000 €/an

Souvent considérée comme un art, l’ébénisterie présente toutefois certains risques professionnels. Les ébénistes travaillent fréquemment avec des outils tranchants et ils sont exposés à la poussière de bois, ce qui peut provoquer des problèmes respiratoires. Ils portent des équipements de protection pour se protéger et suivent une formation sur l’utilisation sécurisée des outils et les risques liées à la poussière de bois.

Ce métier demande : Des compétences en travail du bois, en design et en finition pour produire des pièces uniques et de haute qualité.

Manipulateur d’explosifs

💰De 30 000 à 50 000 €/an

Ce métier est l’un des plus dangereux en raison des matériaux avec lesquels ces travailleurs interagissent quotidiennement. Les risques comprennent des explosions, des brûlures graves, des blessures par éclats et des dommages auditifs dus au bruit intense. Pour minimiser ces risques, les manutentionnaires d’explosifs doivent suivre une formation rigoureuse sur la manipulation et le stockage sécurisés des matériaux explosifs et porter un équipement de protection. Ils sont aussi régulièrement soumis à des contrôles de qualité et de sécurité.

Ce métier requiert : Une expertise technique approfondie et un strict respect des protocoles de sécurité.

Président des États-Unis

💰De 400 000 à 469 000 €/an

Malgré un dispositif de sécurité hors norme, le poste de président des États-Unis comporte de nombreux risques. Les présidents sont constamment sous la menace de tentatives d’assassinat, de stress intense et de pressions politiques. Ces facteurs peuvent avoir des conséquences graves sur leur santé mentale et physique. Sur les 46 présidents des États-Unis jusqu’en 2021, quatre ont été assassinés en exercice, et quatre sont morts de causes naturelles, cela représente un taux de mortalité en fonction du nombre total de présidents de plus de 17%, ce qui en fait statistiquement le métier le plus dangereux du monde ! Pour minimiser ces risques, le président bénéficie d’une protection constante du Secret Service. De plus, ils ont accès à des soins médicaux de premier ordre et à des conseillers pour les aider à gérer le stress.

Les indispensables pour ce métier : Une compréhension approfondie des enjeux politiques et diplomatiques, une capacité à prendre de décisions cruciales et du leadership.

Astronaute

💰De 66 000 à 161 000 €/an

Le métier d’astronaute, tout en étant passionnant, est l’un des plus dangereux. L’absence de gravité peut causer divers problèmes de santé comme l’atrophie musculaire, la perte de densité osseuse, et même des troubles de la vision à long terme. À court terme, ils peuvent subir des nausées, des étourdissements et des difficultés d’orientation. En 2021, sur les 562 personnes ayant voyagé dans l’espace, 30 sont décédées en mission ou en entraînement, soit un taux de mortalité d’environ 5,3%. Les astronautes suivent un entraînement physique rigoureux et sont régulièrement surveillés par des médecins. Ils sont aussi soumis à des procédures de sécurité strictes.

Ses atouts : Une bonne condition physique, la capacité de travailler en équipe, des compétences techniques et une formation scientifique approfondie.

Surveillant pénitentiaire

💰De 26 000 à 30 000 €/an

Exposés à une violence constante, les surveillant pénitentiaires sont confrontés à des risques d’agression physique et psychologique de la part des détenus. Ils peuvent aussi subir un épuisement professionnel (burnout) dû au stress élevé et à la charge de travail intense. En plus des dangers physiques, le taux de suicide dans cette profession est plus élevé que dans beaucoup d’autres. Pour leur protection, les surveillants pénitentiaires sont formés aux techniques de défense personnelle et des mesures de sécurité sont mises en place dans les prisons.

Ce métier demande : Des compétences en gestion de conflit, une capacité à rester vigilant et un sens de la sécurité.

Questions fréquentes

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir (sans forcément oser demander)

Ils nous soutiennent

Et on les remercie 🙏

Ministère du Travail
Banque des Territoires
emploi Store
BVA
Afpa
Bleu blanc bouge